Batterie des Carrières

"Une batterie est un petit fort destiné à recevoir des canons."


Entrée de la batterie

La batterie des Carrières se situe sur la commune de Limonest au nord du lieu-dit les Roches, à la côte 553, en bordure de l'actuelle route départementale 92 qui relie Limonest à Poleymieux-au-Mont-d'Or, au voisinage des anciennes carrières.

Cet ouvrage appartient au système fortifié allant de Dunkerque à Nice, conçu, après la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

Le nouveau directeur du Service du Génie au ministère de la Guerre, le général Raymond Adolphe Séré de Rivières (1815-1895) a donné son nom à ce système.

Mise en chantier en 1874, la batterie des Carrières avait pour mission de battre les angles morts des batteries du fort du mont Verdun et de remplir les missions de tir qu'il ne pouvait assurer.

Conçue pour servir 6 canons tirant plein ouest face au Bois Dieu, elle dispose de 3 plates-formes de tir.

La batterie des Carrières a été déclassée en 1900, c'est à dire désarmée et affectée au stockage ou réservée au logement des troupes de passage. Après la guerre de 39-45, des prisonniers allemands y seront logés.

En 1983, la commune de Limonest a acquis la batterie des Carrières mise en vente par le service des domaines. L'association Limonest Patrimoine a entrepris en 2003 la restauration de cette fortification, ce qui lui a valu en 2006 une "Mention Spéciale" au Prix du Patrimoine du Rhône.

Début 2016, après 5 chantiers de jeunes internationaux (2007, 2009, 2011, 2013 et 2015), environ 15 000 heures de travail ont été effectuées.


Limonest Patrimoine intervient chaque jeudi matin et peut vous guider pour une petite visite à partir de 11 heures.

Vue côté sud

Haut de Page

Copyright 2017 Limonest Patrimoine - Association Loi 1901.